Navigation – Plan du site
2e partie : Statistiques

A. Vue d’ensemble des flux financiers et commerciaux entre la Suisse et les pays en développement

Gérard Perroulaz, Tanja Guggenbühl et Xavier Tschumi Canosa
p. 223-232

Texte intégral

A.1. Commentaires sur les chiffres des tableaux A

1Le tableau A.1 présente, pour la Suisse, une synthèse par catégorie de pays des flux d’aide publique au développement (APD) et autres apports du secteur public (AASP), d’aide privée délivrée par les ONG, des montants versés au titre de la Garantie contre les risques à l’exportation (GRE), des investissements directs à l’étranger ainsi que des importations et des exportations de biens durant l’année 2006. Il s’agit d’une synthèse ne concernant que les pays bénéficiaires d’aide publique au développement, selon la liste établie par le Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette liste est reproduite à la fin du présent Annuaire.

2Alors que les pays les moins avancés (PMA) ont reçu un cinquième de l’APD bilatérale de la Suisse et pratiquement deux cinquièmes de l’aide privée des ONG en 2006, ces pays ne sont que très marginalement la destination des flux d’investissements directs à l’étranger (IDE) de la Suisse et ne représentent qu’un pourcentage mineur de son commerce extérieur avec les pays bénéficiaires d’APD.

3Dans la liste du CAD, les pays bénéficiaires d’APD hors PMA se divisent entre pays à faible revenu (disposant de moins de 825 dollars US par habitant en 2004) et pays à revenu intermédiaire (entre 826 et 3 255 dollars US par habitant en 2004 pour la tranche inférieure et entre 3256 et 10 065 dollars US par habitant en 2004 pour la tranche supérieure). Ces pays captent bien sûr une partie de l’APD et de l’aide privée des ONG de la Suisse – mais quasiment l’intégralité des investissements directs à l’étranger de la Suisse destinés aux pays bénéficiaires d’APD. En ce qui concerne le commerce extérieur de la Suisse avec ces pays en 2006, plus de quatre francs sur cinq concernent les pays à revenu intermédiaire, tant pour les importations que pour les exportations.

4En chiffres absolus, il est intéressant de constater que, en 2006, le montant de l’APD et des autres apports du secteur public est près de huit fois moins important que celui des investissements directs à l’étranger de la Suisse vers les pays bénéficiaires d’APD. Si, pour les PMA, les flux d’APD et des AASP sont huit fois plus élevés que ceux d’IDE, c’est tout le contraire dans les autres pays bénéficiaires d’APD (hors PMA), pour qui l’APD et les AASP représentent moins d’un vingtième du montant des IDE.

5Le commerce extérieur de la Suisse avec les pays bénéficiaires d’APD présente un solde commercial positif pour l’ensemble de ces pays, mais également pour chacune des catégories retenues par le CAD (PMA, pays à faible revenu et pays à revenu intermédiaire). Par « solde commercial positif », il faut comprendre un montant des exportations de la Suisse vers ces pays supérieur au montant des importations de la Suisse en provenance de ces pays. Le tableau A.2 montre que l’Afrique est le seul continent avec lequel la Suisse a un solde commercial négatif, en raison principalement du montant conséquent des importations de pétrole libyen et nigérian.

6Le tableau A.3 présente encore un certain nombre de chiffres concernant les flux vers d’autres pays du Sud et de l’Est qui ne sont plus bénéficiaires d’APD au sens du CAD depuis 2005, mais qui apparaissaient dans des agrégats précédemment retenus par le CAD : il s’agit des pays qui étaient dits en transition, soit les pays de l’Europe centrale et orientale ainsi que les nouveaux Etats indépendants de l’ex-Union soviétique, et des pays dits « en développement plus avancés ». Comme ces pays ne constituent plus une ou plusieurs catégories en soi, le tableau A.3 ne mentionne pas de totaux. Il est cependant intéressant de noter que le montant des exportations suisses en 2006 uniquement vers Hongkong a dépassé celui des exportations suisses vers l’ensemble des PMA et des pays à faible revenu. Pour comparaison encore, les exportations suisses vers l’Allemagne ont été dix fois supérieures en valeur à celles vers Hongkong.

Tableau A.1 : Synthèse des relations de la Suisse avec les pays bénéficiaires d’APD en 2006 (en milliers de francs et en pourcentage)

Agrandir

n.a. = non applicable.
Classification des pays
La classification des pays est celle qu’établit annuellement le CAD (voir la liste en fin d’Annuaire). En 2005, le CAD a modifié la liste des pays bénéficiaires de l’aide publique. Auparavant composée de deux parties – les pays bénéficiaires de l’aide publique au développement (APD) et ceux bénéficiaires de l’aide publique (AP) –, la nouvelle liste n’en comporte plus qu’une. Celle-ci couvre dorénavant uniquement l’APD, c’est-à-dire tous les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, sauf les pays membres du G-8 ou de l’Union européenne.
La liste reste subdivisée en différentes catégories, selon le niveau des revenus nationaux bruts (RNB) des bénéficiaires.Colonnes
APD = Aide publique au développement.
GRE = Garantie contre les risques à l’exportation.
Un chiffre positif de la GRE indique que, pour l’année sous revue, les montants versés par l’exportateur à la GRE au titre de primes et les autres produits de la GRE (intérêts créditeurs, remboursements d’indemnités, dissolution de provision) ont été supérieurs aux montants versés par la GRE à l’exportateur au titre d’indemnités et aux autres charges de la GRE (frais administratifs, frais financiers, augmentation des provisions). Inversement, un chiffre négatif de la GRE indique que les produits de la GRE ont été inférieurs à ses charges au cours de l’année sous revue.
IDE = Investissements directs à l’étranger.
Les chiffres des IDE sont fournis par la Banque nationale suisse mais, pour des raisons de confidentialité, ils ne sont que partiellement dévoilés par pays. Ils sont fondus dans les totaux régionaux. Un chiffre positif des IDE indique que, pour l’année sous revue, le flux net d’IDE va de la Suisse vers le pays ou la catégorie de pays.
Inversement, un chiffre négatif des IDE indique que le flux net d’IDE va du pays ou de la catégorie de pays vers la Suisse.
Importations
Somme payée dans l’année sous revue par la Suisse pour ses importations de biens et services en provenance du pays ou de la catégorie de pays.
Exportations
Somme reçue dans l’année sous revue par la Suisse pour ses exportations de biens et services vers le pays ou la catégorie de pays.
Solde commercial
Différence entre le montant des exportations et celui des importations. Un solde commercial positif indique que le montant reçu par la Suisse pour ses exportations est supérieur à celui payé par la Suisse pour ses importations. Un solde commercial négatif indique que le montant reçu par la Suisse pour ses exportations est inférieur au montant payé par la Suisse pour ses importations.

Sources : DDC, Aide de la Suisse aux pays en développement. Statistiques 2005, Berne, 2007. Direction générale des douanes, Commerce extérieur de la Suisse. Statistiques selon les pays, année 2005, CD-Rom.

Tableau A.2 : Relations de la Suisse avec les pays bénéficiaires d’APD en 2006 (en milliers de francs)

Agrandir

Sources et remarques : voir au bas du tableau A.1.

Tableau A.3: Relations de la Suisse avec les autres pays du Sud et de l’Est en 2006 (en milliers de francs)

Agrandir

a A partir de 2005, la catégorie des pays en transition (anciennement aide publique) n’est plus utilisée sur le plan international suite à l’élargissement de l’Union européenne. Le montant total de ce regroupement n’est dès lors plus indiqué. Les nouveaux pays ayant rejoint l’Union européenne ces dernières années ne sont plus pris en considération à partir de 2005.

Source : DDC, Aide au développement de la Suisse. Statistiques 2006. Berne, 2008.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gérard Perroulaz, Tanja Guggenbühl et Xavier Tschumi Canosa, « A. Vue d’ensemble des flux financiers et commerciaux entre la Suisse et les pays en développement », Annuaire suisse de politique de développement [En ligne], 27-1 |  2008, mis en ligne le 01 juillet 2009, consulté le 24 juin 2017. URL : http://aspd.revues.org/225

Haut de page

Auteurs

Gérard Perroulaz

Articles du même auteur

Tanja Guggenbühl

Articles du même auteur

Xavier Tschumi Canosa

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© The Graduate Institute | Geneva

Haut de page