Navigation – Plan du site

24-2 | 2005
Partenariats public-privé et coopération internationale

ASPD Vol. 24, n°2

Le partenariat public-privé (PPP) est entré dans le vocabulaire de la coopération au ‎développement depuis le début des années 2000, s’inscrivant dans un « nouveau paradigme ‎politique ». Non seulement il n’existe pas de définition généralement admise des PPP qui puisse ‎servir de référence commune aux différents acteurs de la coopération au développement, mais ‎cette notion est en outre imprécise. Ce dossier a pour objectif de cerner un concept, de l’inscrire ‎dans l’histoire de la coopération au développement, d’en présenter les potentialités et les limites.‎ L’ouvrage donne la parole à différents auteurs, représentants des milieux académiques, des ‎agences de coopération, des ONG et du secteur privé. De manière générale, ils constatent que la ‎promotion des partenariats et la redéfinition des champs de responsabilité respectifs des secteurs ‎public et privé ne vont pas sans poser de problèmes. Sous le couvert d’améliorer la qualité et ‎l’accès aux services essentiels, ces politiques se sont traduites par des résultats parfois ‎controversés lorsqu’ils ont été associés à des privatisations. Plus de la moitié des articles abordent ‎le sujet des PPP dans le domaine de l’eau, offrant différents éclairages et de nombreux exemples.‎ Force est de constater que de nouvelles alliances, comme celles des PPP, complexifient les ‎pratiques de la coopération au développement. La mise en œuvre de projets impliquant des ‎partenaires aux motivations ou aux intérêts divergents nécessite un dialogue serré et des ‎négociations. En outre, les partenariats public-privé ne concernent pas seulement les organismes ‎étatiques/gouvernementaux et les entreprises privées, mais également les usagers. La question de ‎leur intégration comme partenaires à part entière se pose donc.‎ Ce dossier a l’ambition de susciter un débat qui permette aux milieux intéressés d’approfondir ‎et de clarifier les concepts utilisés, mais également d’expliciter les attentes des uns et des autres ‎par rapport aux PPP, afin que ceux-ci participent véritablement aux objectifs de développement.‎
Ont contribué à cet ouvrage : Gilles Carbonnier, Brigitte Chassot Gétaz, Sylvie Cohen, ‎ Kathi von Däniken, Edouard Dommen, Christine Eberlein, Werner Gruber, Sabine Hoffmann, ‎Stefanie Koch, Frédéric Lapeyre, Judith Richter, Dieter Rothenberger, Catherine Schümperli ‎Younossian, Mahaman Tidjani Alou, Xavier Tschumi Canosa, Peter Ulrich, Florian Wettstein, ‎Thomas Zeller.‎

Notes de la rédaction

Nous remercions la Direction du développement et de la coopération (DDC) ainsi que le Secrétariat d’État à l'économie (seco) qui ont permis la réalisation de cet ouvrage.